17 lampadaires en plus réhabilités par les jeunes formés de la zone
lundi 23 mai, 1 commentaire(s)

IMG_0060

A l’occasion de l’implémentation des activités du programme participatif d’amélioration des bidonvilles(PPAB),  à NKOLBIKOK,  85  lampadaires y ont été posés  ou dépannés, afin de  faciliter l’accès des résidents  à l’éclairage public.

La pose des lampadaires sur les sites non éclairés et le dépannage  des lampadaires défectueux, étaient au menu du chantier école en électricité qui s’est déroulé  dans la zone de NKOLBIKOK du 13 au 16 mai 2016. L’activité était organisée dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’Appui au Renforcement des Capacités des Jeunes dans les Métiers du Secteur URBAIN (ARC-JEMU), promue par le GIC PAEJAHCAM.

L’activité ambitionnait entre autre, le passage d’un test pratique aux participants et la vérification du niveau théorique des stagiaires par les formateurs. Après la phase préparatoire à la pratique ci-dessus présentée et la prise de contact avec les chefs de quartiers touchés  par les activités planifiées au cours de  cette intervention, au total 10  stagiaires équipés des grimpettes, ceintures de sécurités et des Equipement de Protection Individuel, ont littéralement investis les artères des quartiers :NKOLBIKOK2 , MELEN 7B et MELEN 6, aux fins de poser  les  lampadaires et d’installer des interrupteurs. Le bilan de notre  intervention, dégage un certain nombre de conclusions telles que : 15 lampadaires effectivement dépannés et 02 posés sur de nouvelles voies des blocs  périphériques non éclairés.

Ces Nouveaux lampadaires associés aux 68 initialement posés par le partenaire de mise en oeuvre du PPAB portent le nombre des lampadaires fonctionnels à NKOLBIKOK à 85.Ces nouvelles acquisitions sont beaucoup appréciées des populations tant il est vrai qu’elles contribuent à la diminution les agressions et favorisent le petit commerce nocturne partout  où elles existent.  En conclusion, conformément à nos objectifs initiaux, ce chantier école a permis au GIC PAEJAHCAM et par extension  à toute la zone de NKOLBIKOK, de se doter au terme de la pratique, de 17 lampadaires fonctionnels  dotés des interrupteurs et de 10 techniciens en éclairage public prêt à l’emploi.

Commentaires

ngah mballa marius a dit:

cette activité fut éminemment exaltante dans la mesure où, malgré les difficultés et autres aléas du terrain, la zone s’est pour la première,dotée d’un groupe de jeunes apte à gérer ses problèmes d’éclairage public.nous osons croire que cette première, sera objectivement capitalisée par les parties prenantes.

23 mai 2016 à 17 h 38 min
Votre commentaire


*